08/06 : Compte rendu du débat sur la circulation dans les espaces naturels

Pour ceux qui n’étaient pas au débat sur la circulation automobile sur les plages du 31/05 à Narbonne et pour ceux qui souhaitent en savoir plus :

Notre association a organisé le 31 mai à Narbonne une réunion publique sur la circulation des véhicules motorisés dans les espaces naturels. Trois intervenants étaient présents : Stéphane Defos de la DDTM pour rappeler la loi aussi bien sur les espaces terrestres que littoraux, Alain Perea du PNR pour expliquer l’action sur l’ensemble du littoral, y compris la plage de Port La Nouvelle et Mathieu Delabie du Conservatoire du littoral, propriétaire de la Réserve Naturelle de Sainte Lucie qui intègre, l’ile Sainte Lucie, les anciens salins et la plage. Prévue aussi, la venue de Surfrider qui suit cette question sur toutes les plages de France a été annulée au dernier moment faute de trains car Antidia Citorès venait de Paris.

 

Le collectif de la Vieille Nouvelle qui milite pour une bande de roulement sur la plage était venu en force et a pu exprimer son opinion à travers de multiples interventions. Il a été écouté par les intervenants qui ont tenu à répondre, chacun à partir de leur action. Bien que tendu, le dialogue s’est engagé et poursuivi longuement, la réunion s’étant terminée à plus de 21h15.  Un seul intervenant hors le Collectif, ornithologiste, Dominique Clément, est intervenu pour expliquer la richesse faunistique et floristique de cette zone que personne n’avait évoquée.

Une remarque sur l’ambiance de la réunion. Si le  Collectif s’est très largement exprimé, il est à noter qu’il était peu à l’écoute des autres intervenants. Chaque personne a commencé en expliquant qu’elle était nouvelloise de longue tradition, qu’elle connaissait le terrain, que ses parents allaient déjà sur cette plage il y a 20, 30, 50, 80… ans  selon les cas et qu’il ne fallait rien changer. Mais le monde change !

ECCLA a rappelé les 4 installations SEVESO seuil haut qui bloquent une partie de l’espace portuaire et a dit son étonnement de n’avoir vu personne se manifester à l’enquête publique sur le PPRT (plan de prévention des risques technologiques).

Le Compte rendu des interventions ayant été parfaitement réalisé par un membre d’ECCLA sur son blog, nous vous le reproduisons ci-dessous avec son autorisation

https://eclairagespublics.wordpress.com/